Le chemin qui nous a mené au pain.

Claudia

J’ai fait un CFC de floricultrice, l’approche de la nature m’ayant toujours énormément plut. Suite à une vie parfois mouvementée, ce métier m’a permis de pouvoir m’isoler et me ressourcer dans un cadre naturel afin de repartir sur un chemin serein. Par la suite, j’ai pu donner ce que la vie m’a appris et mon savoir de ce métier à des jeunes gens en difficulté et ceci était vraiment très enrichissant.

Mes enfants sont nés et le besoin de prendre du temps avec eux ont fait que ce chemin professionnel devait changer.  J’ai eu la chance de trouver un chouette emploi comme fleuriste où j’ai pû exercer avec plaisir le côté artistique et le contact avec la clientèle.

François

Diplôme de technicien ES en micro-éléctronique en poche, c’est plutôt vers l’informatique que je me suis tourné depuis.

Si il est un métier abstrait, c’est bien celui des nouvelles technologies. Les résultats de mes activités sont souvent virtuelles et les félicitations sont nettement plus rares que les réclamations.

Le besoin de travailler des matières premières nobles et de créer quelque chose avec un “vrai” résultat m’a naturellement poussé à soutenir Claudia dans notre démarche.

C’est en couple que la suite de notre aventure c’est déroulée:

Depuis la naissance de nos enfants, il y a eu une prise de conscience sur ce que nous leurs mettons dans l’assiette…!
Nous sommes donc revenus simplement à acheter des produits de base naturels et le plus possible local et bio. Le pain à la levure était fait presque chaque jour, déjà avec les farines bio de la ferme du Petit Noyer, pour notre consommation personnelle.

Durant à une chouette soirée de premier août partagée avec la famille Deytard (cousine de Claudia) à la ferme du petit Noyer, nous avons rencontré Cédric Cheseaux qui nous a parlé du pain au levain et donné le nom de Marc Haller, qui donne des cours. C’est au mois d’octobre 2015 que nous sommes allé faire la magnifique rencontre de Marc Haller et de son travail d’exception. Merci Marc, depuis ce jour là la passion du levain est née dans notre famille. C’est sur nos 2 jours de congé par semaine que notre pain de la semaine se fabriquait pour nous et certains de nos proches.

La rencontre et discussion avec Andrea, gérant de la boutique “chez Mamie” à Payerne nous a permis, après dégustation, d’asseoir notre envie d’aller de l’avant dans la confection et commercialisation de notre pain au levain.

Pendant nos vacances d’été, c’est dans notre cuisine et dans notre petit four familial que nous nous sommes lancé dans cette aventure. Après une semaine d’essais, le choix de pouvoir vivre de notre passion est décidé. C’est Claudia qui donne de suite son congé au magasin de fleurs, le four est commandé et tout se met en place très rapidement et naturellement.

En décembre 2017 nous avons la joie de déménager notre four dans le fournil que nous avons créé dans l’ancien atelier de la maison familiale.

Aujourd’hui c’est 7 points de vente, quelques abonnements (boîte aux lettres) et beaucoup d’heures de travail menés avec joie et amour.